Caractéristiques
Hémostatique systémique, agoniste du récepteur de la thrombopoïétine (TPO-R)
Eltrombopag (75 mg)
ut Eltrombopag olamine (w)
Mannitol (H)
Cellulose microcristalline (H)
Povidone K30 (H)
Carboxyméthylamidon sodique (type A) (H)
corresp.: Sodium (0.784-1.176 mg) (H)
Magnésium stéarate (H)
enrobage:
Hypromellose (H)
Titane dioxyde (E171) (H)
Macrogol 400 (H)
Fer III oxyde (E172) (H)
pro compr. obduct.
Gesundheit & Schönheit > Santé Hémostatique systémique, agoniste du récepteur de la thrombopoïétine (TPO-R), (Eltrombopag (75 mg))
Indications
Purpura thrombopénique idiopathique chronique réfractaire aux autres traitements dès 1 an; thrombopénie lors d'hépatite C chronique empêchant un traitement par l'interféron; cytopénie lors d'anémie aplasique acquise sévère chez les patients réfractaires ou lourdement prétraités non éligibles à une transplantation de cellules souches hématopoïétiques; traitement de première intention de l'anémie aplasique sévère acquise en association à un traitement immunosuppresseur standard dès 2 ans, si une greffe de cellules souches hématopoïétiques n'est pas appropriée.
Posologie
Purpura thrombopénique idiopathique chronique
>6 ans d'origine non asiatique: >27 kg: au début 50 mg 1×/j. (<27 kg: au début 37,5 mg 1×/j.), év. augmenter de 25 mg toutes les 2 sem., max. 75 mg 1×/j.
>6 ans d'origine asiatique: au début 25 mg 1×/j., év. augmenter de 25 mg toutes les 2 sem., max. 75 mg 1×/j.
1–5 ans d'origine non asiatique: 1,2 mg/kg 1×/j., év. augmenter de 30% toutes les 2 sem., max. 75 mg 1×/j.
1–5 ans d'origine asiatique: 0,8 mg/kg 1×/j., év. augmenter de 30% toutes les 2 sem., max. 75 mg 1×/j.
Thrombopénie lors d'hépatite C chronique
>18 ans:
au début 25 mg 1×/j., év. augmenter de 25 mg toutes les 2 sem., max. 100 mg 1×/j.
Anémie aplasique sévère réfractaire ou prétraité
>18 ans: au début 50 mg 1×/j. (patients d'origine asiatique: au début 25 mg 1×/j.), év. augmenter de 25 mg toutes les 2 sem., max. 150 mg 1×/j.
Traitement de première intention de l'anémie aplasique sévère
>12 ans d'origine non asiatique: au début 150 mg 1×/j. pendant 6 mois, max. 150 mg 1×/j.
>12 ans d'origine asiatique: au début 75 mg 1×/j. pendant 6 mois, max. 75 mg 1×/j.
6-12 ans d'origine non asiatique: au début 75 mg 1×/j. pendant 6 mois, max. 75 mg 1×/j.
6-12 ans d'origine asiatique: au début 37,5 mg 1×/j. pendant 6 mois, max. 37,5 mg 1×/j.
2-6 ans d'origine non asiatique: au début 2,5 mg/kg 1×/j. pendant 6 mois, max. 2,5 mg/kg 1×/j.
2-6 ans d'origine asiatique: au début 1,25 mg/kg 1×/j. pendant 6 mois, max. 1,25 mg/kg 1×/j.
Contre-indications
Procréation chez la femme, grossesse «IPr», allaitement.
Pharmacode
Article
CHF
Cat. de remise
Cat. de remboursement
GTIN

7632559
blister 28 pce
3967.25
A
7680601220064
Pour le traitement de première intention de l’anémie aplasique sévère (AAS) acquise en association avec un traitement immunosuppresseur standard chez les patients adultes et pédiatriques âgés de 6 ans et plus qui ne sont pas éligibles à une greffe de cellules souches hématopoïétiques au moment du diagnostic. La durée totale du traitement par Revolade est de 6 mois maximum.
Après approbation des coûts par l’assureur-maladie après consultation préalable du médecin-conseil.
Le code suivant doit être transmis à l’assureur-maladie: 19225.01.
Novartis Pharma Schweiz AG remboursera à l’assureur-maladie 21,36% du prix de fabrique par boîte de Revolade sur demande de l’assureur-maladie auprès duquel la personne assurée était assurée au moment de l’achat.

Pour le traitement des patients adultes présentant un purpura thrombopénique auto-immun (idiopathique) (PTI) dont le diagnostic a été posé depuis au moins 6 mois, réfractaire aux autres traitements (par exemple corticostéroïdes, immunoglobulines ou splénectomie), avec risque hémorragique accru en raison d’une thrombocytopénie prononcée. Le traitement doit être interrompu si le taux plaquettaire n’augmente pas suffisamment après quatre semaines de traitement à une posologie de 75 mg/jour.

Pour le traitement des patients pédiatriques (6 ans et plus) présentant un purpura thrombopénique auto-immun (idiopathique) (PTI) dont le diagnostic a été posé depuis au moins 6 mois et ayant une tendance pertinente aux hémorragies, n’ayant pas répondu à un traitement établi (par exemple IgIV, corticostéroïdes) et pour lesquels la splénectomie n’est pas une option thérapeutique. La possibilité de réduire la dose doit être régulièrement évaluée chez les patients pédiatriques.

Pour le traitement des cytopénies chez les patients adultes atteints d’anémie aplasique sévère (AAS) acquise, réfractaires ou lourdement prétraités et qui ne sont pas éligibles à une greffe de cellules souches hématopoïétiques au moment du diagnostic. Si aucune réponse hématologique n’est obtenue après 16 semaines de traitement par Revolade, celui-ci doit être interrompu.
Après approbation des coûts par l’assureur-maladie, après consultation préalable du médecin-conseil.
Le code suivant doit être transmis à l’assureur-maladie: 19225.02.
Novartis Pharma Schweiz AG remboursera à l’assureur-maladie 21,36% du prix de fabrique par boîte de Revolade sur demande de l’assureur-maladie auprès duquel la personne assurée était assurée au moment de l’achat.