Caractéristiques
Immunomodulateur
Lénalidomide (2.5 mg)
Lactose (73.5 mg) (H)
Cellulose microcristalline (H)
Magnésium stéarate (H)
Croscarmellose sodique (H)
enveloppe de la capsule
Gélatine (H)
Titane dioxyde (E171) (H)
Fer III oxyde (E172) (H)
Carmin indigo (E132) (H)
Encre
Gomme laque (H)
Propylèneglycol (H)
Fer III oxyde (E172) (H)
Potassium hydroxyde (H)
corresp.: Sodium max. (0.2 mg) (H)
Excip. pro caps.
Gesundheit & Schönheit > Santé Immunomodulateur, (Lénalidomide (2.5 mg))
Thérapie

Antinéoplasiques / Autres antinéoplasiques

Indications
Myélome multiple non préalablement traité en association au bortézomib et à la dexaméthasone; myélome multiple après autogreffe de cellules souches; myélome multiple non préalablement traité chez les patients non éligibles à une greffe en association au melphalan et à la prednisone puis en monothérapie; myélome multiple non préalablement traité chez les patients non éligibles à une greffe en association à la dexaméthasone; myélome multiple en association à la dexaméthasone après au moins 1 traitement médicamenteux; anémie transfusion-dépendante due à un syndrome myélodysplasique (risque faible ou intermédiaire 1 avec anomalie cytogénétique à délétion 5q); lymphome à cellules du manteau récidivant ou réfractaire après un traitement précédent par le bortézomib et chimiothérapie/rituximab; lymphome folliculaire récidivant ou réfractaire (grade 1–3A) en association au rituximab.
Posologie
Indépendamment des repas.
Myélome multiple en association avec bortézomib et dexaméthasone: adultes: au début: 25 mg 1×/j. aux jours 1–14 de cycles de 21 j. ou aux jours 1–21 de cycles de 28 j. (bortézomib: 1,3 mg/m2 s.c. aux jours 1, 4, 8 et 11 de chaque cycle; dexaméthasone p.o.: 20 mg 1×/j. aux jours 1, 2, 4, 5, 8, 9, 11 et 12 de chaque cycle ou 40 mg 1×/j. aux jours 1–4 et 9–12 de chaque cycle), jusqu'à 8 cycles de 21 j. ou 6 cycles de 28 j.; poursuite du traitement: 25 mg 1×/j. aux jours 1–21 de cycles de 28 j. avec 40 mg de dexaméthasone 1×/j. p.o. aux jours 1, 8, 15 et 22 ou autogreffe de cellules souches.
Myélome multiple après autogreffe de cellules souches: adultes: au début 10 mg 1×/j. en continu (aux jours 1–28 d'un cycle de 28 j.), après 3 cycles, év. augmenter à 15 mg 1×/j.
Myélome multiple non préalablement traité (association au melphalan et à la prednisone): adultes: pendant max. 9 cycles: au début 10 mg 1×/j. les jours 1–21 de cycles de 28 j. (melphalan: 0,18 mg/kg p.o. 1×/j. les jours 1–4; prednisone: 2 mg/kg p.o. les jours 1–4); entretien: 10 mg 1×/j. les jours 1–21 de cycles de 28 j.
Myélome multiple non préalablement traité (association à la dexaméthasone): adultes: au début 25 mg 1×/j. les jours 1–21 de cycles de 28 j. (dexaméthasone: 40 mg (>75 ans: 20 mg) p.o. 1×/j. aux jours 1, 8, 15 et 22).
Myélome multiple après au moins 1 traitement: adultes: au début 25 mg 1×/j. les jours 1–21 de cycles de 28 j. (dexaméthasone: 40 mg p.o. 1×/j. les jours 1–4, 9–12 et 17–20 des 4 premiers cycles, puis 40 mg 1×/j. les jours 1–4 des cycles suivants).
Syndrome myélodysplasique: adultes: au début 10 mg 1×/j. les jours 1–21 de cycles de 28 j.
Lymphome à cellules du manteau: adultes: au début 25 mg 1×/j. les jours 1–21 de cycles de 28 j.
Lymphome folliculaire: adultes: au début 20 mg 1×/j. les jours 1–21 de cycles de 28 j. pendant max. 12 cycles (rituximab: au début 375 mg/m2 i.v. aux jours 1, 8, 15 et 22 du 1er cycle, puis au jour 1 des cycles 2–5).
Contre-indications
Grossesse (4 sem. avant et jusqu'à 4 sem. après le traitement, programme de prévention de la grossesse «IPr»), procréation chez l'homme (jusqu'à 7 j. après le traitement), allaitement.
Pharmacode
Article
CHF
Cat. de remise
Cat. de remboursement
GTIN

6662541
blister 21 pce
5287.45
A
7680577120061
Pour le traitement
- des patients adultes non éligibles à une greffe qui souffrent du myélome multiple non préalablement traité, en association avec la dexaméthasone ou en association avec le melphalan et la prednisone, respectivement suivi d'un traitement d'entretien par Revlimid, jusqu’ à la progression ou l’intolérance
- des patients souffrant d'un myélome multiple qui ont déjà reçu au moins un traitement médicamenteux antérieurement, en association avec la dexaméthasone
- des patients qui présentent une anémie dépendante de transfusion à la suite d'un syndrome myélodysplasique avec un risque faible ou intermédiaire 1, en relation avec une anomalie cytogénétique comportant une délétion 5q, accompagnée ou non d'autres anomalies cytogénétiques.
Après accord préalable sur la prise en charge des frais par la caisse maladie après consultation du médecin-conseil.


Après accord de la prise en charge des coûts par l'assurance maladie après consultation préalable du médecin-conseil pour le traitement du myélome multiple chez les patients adultes en traitement d’entretien après l’autogreffe de cellules souches.

Le remboursement pendant les premiers 24 mois effectives du traitement d’entretien après l’autogreffe de cellules souches se fait aux prix LS valide au moment de l’achat du produit. Si la durée du traitement d’entretien surpasse les 25 mois, CELGENE GmbH rembourse, sur demande de l'assureur maladie chez lequel le patient était assurée lorsque REVLIMID lui a été délivré, 50 % du prix de fabrique de chaque boîte de REVLIMID.

Une demande de remboursement de la TVA en plus des montants à rembourser n'est pas admissible. La demande de remboursement n’est pas admissible que pour des traitements inities après le 1 décembre 2019.


Après accord de la prise en charge des coûts par l'assurance maladie après consultation préalable du médecin-conseil, REVLIMID en association avec carfilzomib et la dexaméthasone est utilisé pour le traitement du myélome multiple récidivant chez les patients adultes ayant déjà reçu au moins un traitement auparavant. Le traitement par REVLIMID peut être remboursé jusqu'à progression de la maladie.

Sur demande de l'assureur maladie chez lequel la personne assurée était assurée lorsque REVLIMID lui a été délivré, CELGENE GmbH rembourse à cet assureur maladie 20,62 % du prix départ usine de chaque boîte de REVLIMID.

La demande de remboursement soumise par l'assureur maladie dans le cadre de la thérapie d'entretien par REVLIMID administrée après la polythérapie par carfilzomib et REVLIMID n'est admissible que si la personne assurée a reçu auparavant au moins 12 cycles complets de polythérapie par carfilzomib plus REVLIMID. Si l'administration de carfilzomib est arrêtée avant la complétion des 12 cycles, l'assureur maladie ne peut pas demander de remboursement pour la thérapie d'entretien consécutive. Une demande de remboursement de la TVA en plus des montants à rembourser n'est pas admissible. La demande de remboursement doit normalement être soumise en l'espace de 6 mois après administration.



Après accord de la prise en charge des coûts par l'assurance maladie après consultation préalable du médecin-conseil, REVLIMID en association avec ixazomib et la dexaméthasone est utilisé pour le traitement du myélome multiple récidivant chez les patients adultes qu’ont déjà reçu au moins un traitement auparavant et montrent des caractéristiques de haut risque (définies comme risque élevé d’anomalies cytogénétiques [risque élevé pour (del[17], t[4;14], t[14;16]) ou 1q21] ou stade III selon ISS) ou qui ont reçu au moins deux traitements préalables.

Sur demande de l'assureur maladie chez lequel la personne assurée était assurée lorsque REVLIMID lui a été délivré, CELGENE GmbH rembourse à cet assureur maladie 20.88 % du prix de fabrique de chaque boîte de REVLIMID.

La demande de remboursement soumise par l'assureur maladie pour la combinaison d’ixazomib et REVLIMID n'est admissible que si la personne assurée a reçu auparavant les deux médicaments au même temps. Si l'administration d’ixazomib est arrêtée, l'assureur maladie ne peut pas demander de remboursement pour la thérapie d'entretien consécutive. Une demande de remboursement de la TVA en plus des montants à rembourser n'est pas admissible.


Après accord de la prise en charge des coûts par l'assurance maladie après consultation préalable du médecin-conseil, REVLIMID en association avec elotuzumab et la dexaméthasone est utilisé pour le traitement du myélome multiple récidivant chez les patients adultes ayant déjà reçu au moins un traitement auparavant. Le traitement par REVLIMID peut être remboursé jusqu'à progression de la maladie.

Sur demande de l'assureur maladie chez lequel la personne assurée était assurée lorsque REVLIMID lui a été délivré, CELGENE GmbH rembourse à cet assureur maladie 25.87 % du prix départ usine de chaque boîte de REVLIMID.

La demande de remboursement soumise par l'assureur maladie pour la combinaison d’elotuzumab et REVLIMID n'est admissible que si la personne assurée a reçu auparavant les deux médicaments au même temps. Si l'administration d’elotuzumab est arrêtée, l'assureur maladie ne peut pas demander de remboursement pour la thérapie d'entretien consécutive. Une demande de remboursement de la TVA en plus des montants à rembourser n'est pas admissible. La demande de remboursement doit normalement être soumise en l'espace de 6 mois après administration.


L’association de REVLIMID avec le bortezomib et la dexaméthasone (induction avant la greffe de cellules souches.)
Après accord de la prise en charge des coûts par l'assurance maladie après consultation préalable du médecin-conseil, pour le traitement d’induction en association avec Bortezomib et la dexaméthasone chez les patients atteints de myélome multiple non traités jusque-là avant la greffe de cellules souches.
Une fois que les génériques du bortezomib seront admis dans la liste des spécialités, la combination ne sera économique qu’au niveau de prix de l’association du REVLIMID avec un générique du bortezomib et la dexaméthasone, sauf si le médecin ne prescrit expressément, pour des raisons médicales, la préparation originale ou lorsque le pharmacien rejette une substitution pour les mêmes raisons.


L’association de REVLIMID avec le bortezomib et la dexaméthasone (sans la greffe de cellules souches.)
Après accord de la prise en charge des coûts par l'assurance maladie après consultation préalable du médecin-conseil, pour le traitement des patients adultes atteints de myélome multiple qui ne peuvent pas être traités avec une greffe de cellules souches, en combination avec le bortezomib et la dexaméthasone.
Le remboursement pendant les premiers 24 mois effectives du traitement se fait aux prix LS valides au moment de l’achat du produit. Si la durée du traitement surpasse les 25 mois, CELGENE GmbH rembourse, sur demande de l'assureur maladie chez lequel le patient était assurée lorsque REVLIMID lui a été délivré, 50 % du prix de fabrique de chaque boîte de REVLIMID.
La demande de remboursement soumise par l'assureur maladie après 24 mois de thérapie n'est admissible que s’il est prouvé que la personne assurée a reçu auparavant la combination REVLIMID, Bortezomib et la dexaméthasone (RVd) pendant 16 semaines.
Une demande de remboursement de la TVA en plus des montants à rembourser n'est pas admissible. La demande de remboursement n’est pas admissible que pour des traitements inities après le 1 janvier 2020.
Une fois que les génériques du bortezomib seront admis dans la liste des spécialités, la combination ne sera économique qu’au niveau de prix de l’association du REVLIMID avec un générique du bortezomib et la dexaméthasone, sauf si le médecin ne prescrit expressément, pour des raisons médicales, une préparation originale ou lorsque le pharmacien rejette un produit de substitution pour les mêmes raisons.