Proleukin® 29.01.2013
Effets indésirables

Parmi les nouveaux effets indésirables ont été signalés des cas de septicémie, coagulopathie de consommation, agranulocytose, déshydratation, trouble du nerf optique, thrombophlébite, chéilite, pancréatite, occlusion intestinale, défaillance hépatique (avec issue fatale), œdème de Quincke et syndrome de Stevens-Johnson. Par ailleurs, des cas sévères de syndrome de fuite capillaire, d’issue fatale, ont été rapportés.
Le syndrome de fuite capillaire apparaît habituellement dans les heures suivant le début du traitement. Une surveillance étroite des fonctions circulatoire et pulmonaire est nécessaire. En cas de survenue d’un syndrome de fuite capillaire, le traitement par Proleukin doit être arrêté.
 
Une augmentation de la fréquence et/ou de la sévérité des infections locales au niveau du site d’insertion du cathéter a été rapportée. Les patients porteurs d'une voie veineuse centrale doivent recevoir un traitement antibiotique préventif.
Toute infection bactérienne préexistante doit être traitée avant l’instauration d’un traitement par Proleukin.

Un syndrome de lyse tumorale d’issue fatale a été rapporté lors d’une chimiothérapie concomittante de cisplatine, de vinblastine et de dacarbazine. L’administration simultanée de ces médicaments n’est de ce fait pas recommandée. Des réactions d’hypersensibilité ont été rapportées chez des patients traités par une association de doses séquentielles élevées de Proleukin et de médicaments antinéoplasiques, en particulier la dacarbazine, le cisplatine, le tamoxifène et l’interféron alpha. Ces réactions sont survenues dans les heures suivant l’administration de la chimiothérapie. Chez certains patients, ces symptômes ont nécessité un traitement médical.

Chez les patients développant une léthargie ou une somnolence sévères, l’administration de Proleukin doit être arrêtée; la poursuite de l’administration peut entraîner un coma.

Source:
Information professionnelle Proleukin®