Pharmacode
Article
CHF
Cat. de remise
Cat. de remboursement
GTIN

6967298
blister 21 pce
3437.55
A
7680661380029
Pour le traitement des femmes ménopausées atteintes d’un cancer du sein localement avancé ou métastatique, positif aux récepteurs hormonaux (RH) et négatif aux récepteurs du facteur de croissance épidermique humain 2 (HER2):

• En association avec un inhibiteur de l’aromatase, en traitement de première ligne lorsqu’une monothérapie endocrinienne n’est pas indiquée pour des raisons justifiées. Ne pas utiliser en cas de crise viscérale. L’intervalle sans maladie après la fin du traitement endocrinien néoadjuvant ou adjuvant par l’anastrozole ou le létrozole doit être > 12 mois.

• En association avec le fulvestrant, en traitement de première ligne d’une récidive survenant pendant un traitement endocrinien néoadjuvant ou adjuvant ou dans les 12 mois après la fin du traitement endocrinien adjuvant.

• En association avec le fulvestrant, en traitement de deuxième ligne chez des patientes qui ont déjà reçu un traitement endocrinien au stade métastatique. Chez les femmes pré/périménopausées, le traitement endocrinien doit être associé avec un agoniste de la LHRH (LHRH = Luteinizing Hormone-Releasing Hormone). Pas d’utilisation en cas de progression sous un traitement préalable par un inhibiteur des kinases dépendantes des cyclines (CDK) 4 et 6. Le traitement ne peut être poursuivi que jusqu’à progression de la maladie.

Sur demande, Pfizer AG rembourse à l’assureur qui couvrait l’assurée au moment de l’achat une partie fixe du prix de fabrication pour chaque boîte d’Ibrance achetée. Pfizer AG fait connaître à l’assurance-maladie la hauteur du remboursement. La taxe sur la valeur ajoutée ne peut pas être récupérée en plus de cette réduction sur le prix de fabrication. La demande de remboursement doit être faite à partir du moment de l'administration.