Caractéristiques
Antinéoplasique, anticorps monoclonal (anti-VEGF)
Biopharmaceutique
Biosimilaire (S)
Gesundheit & Schönheit > Santé Antinéoplasique, anticorps monoclonal (anti-VEGF), (Bévacizumab (produit par génie génétique à l'aide de cellules ovariennes de hamster chinois CHO [Chinese Hamster Ovary]) (400 mg))
Thérapie

Antinéoplasiques > Anticorps monoclonaux

Indications
Cancer colorectal métastatique en association à 5-fluorouracil/acide folinique(/irinotécan) ou capécitabine/oxaliplatine (1er choix); cancer colorectal métastatique en association à une chimiothérapie à base d'irinotécan ou d'oxaliplatine après oxaliplatine ou irinotécan; cancer du sein HER2-négatif, métastatique en association au paclitaxel (1er choix); cancer du poumon non épidermoïde non à petites cellules avancé, métastatique ou récidivant, inopérable en association au cisplatine et à la gemcitabine (1er choix); cancer à cellules rénales avancé et/ou métastatique après néphrectomie en association à l'interféron alfa-2a (1er choix); glioblastome récidivant (grade IV de l'OMS) après témozolomide; cancer de l'ovaire (FIGO stades III et IV) non complètement réséqué en association au carboplatine et au paclitaxel (sans prétraitement); cancer épithélial de l'ovaire, carcinome des trompes ou carcinome péritonéal primaire, récidivant et sensible au platine, en association au carboplatine et à la gemcitabine ou en association au carboplatine et au paclitaxel (après intervalle sans platine de min. 6 mois); cancer épithélial de l'ovaire, carcinome des trompes ou carcinome péritonéal primaire, récidivant et résistant au platine, en association au topotécan ou à la doxorubicine liposomale pégylée après ≤2 protocoles de chimiothérapie (sans bévacizumab ou autres anti-VEGF); cancer du col de l'utérus persistant, récidivant ou métastatique en association à paclitaxel/cisplatine ou paclitaxel/topotécan.
Posologie
Perf. i.v. après dilution dans NaCl 0,9%; 1ère dose sur 90 min, 2e dose év. sur 60 min, doses suivantes év. sur 30 min.
Cancer colorectal (1er choix): >18 ans: 5 mg/kg toutes les 2 sem. ou 7,5 mg/kg toutes les 3 sem.
Cancer colorectal (2e choix): >18 ans: 5 mg/kg ou 10 mg/kg toutes les 2 sem. ou 7,5 mg/kg ou 15 mg/kg toutes les 3 sem.
Cancer du sein: >18 ans: 10 mg/kg toutes les 2 sem. ou 15 mg/kg toutes les 3 sem.
Cancer du poumon: >18 ans: 7,5 mg/kg toutes les 3 sem jusqu'à 6 cycles en association avec cisplatine/gemcitabine, puis en monothérapie.
Cancer à cellules rénales, glioblastome: >18 ans: 10 mg/kg toutes les 2 sem.
Cancer de l'ovaire (sans prétraitement): >18 ans: 7,5 mg/kg toutes les 3 sem. jusqu'à 6 cycles en association avec carboplatine/paclitaxel, puis en monothérapie pendant 15 mois ou jusqu'à progression.
Cancer de l'ovaire, des trompes ou péritonéal primaire (récidivant, sensible au platine): >18 ans: 15 mg/kg toutes les 3 sem. pendant 6–10 cycles en association avec carboplatine/gemcitabine resp. pendant 6–8 cycles en association avec carboplatine/paclitaxel, puis en monothérapie jusqu'à progression.
Cancer de l'ovaire, des trompes ou péritonéal primaire (récidivant, résistant au platine): >18 ans: 10 mg/kg toutes les 2 sem. en association au topotécan (administré toutes les sem.) ou à la doxorubicine liposomale pégylée ou 15 mg/kg toutes les 3 sem. en association au topotécan administré aux jours 1–5.
Cancer du col de l'utérus: >18 ans: 15 mg/kg toutes les 3 sem. en association à paclitaxel/cisplatine ou paclitaxel/topotécan.
Contre-indications
Grossesse et allaitement (jusqu'à min. 6 mois après le traitement).
Pharmacode
Article
CHF
Cat. de remise
Cat. de remboursement
GTIN

7773043
vial 16 ml (ec 06/20)
1117.50
A
7680675010028
Carcinome colorectal
Après accord sur la prise en charge des frais par l’assureur-maladie après consultation préalable et accord du médecin-conseil, pour le traitement de première ligne de patients atteints d’un carcinome colo-rectal métastatique, en association avec 5-fluorouracile/acide folinique, 5-fluorouracile/acide folinique/irinotécan ou capécitabine/oxaliplatine (XELOX). En cas de prescription médicale appropriée, Zirabev est remboursé jusqu’à la progression de la maladie.

Après accord sur la prise en charge des frais par l’assureur-maladie après consultation préalable et accord du médecin-conseil, pour le traitement de deuxième ligne de patients atteints d’un carcinome colo-rectal métastatique qui a été traité antérieurement par une chimiothérapie à base d’oxaliplatine ou d’irinotécan avec ou sans Zirabev, en association à un schéma de chimiothérapie à base d’irinotécan ou d’oxaliplatine. En cas de prescription médicale appropriée, Zirabev est remboursé jusqu’à la progression de la maladie.

Carcinome pulmonaire
Après accord sur la prise en charge des frais par l’assureur-maladie après consultation préalable et accord du médecin-conseil, pour le traitement de première ligne de patients atteints d’un carcinome pulmonaire non à petites cellules (NSCLC), non épithélioïde, non opérable, avancé, métastatique ou récidivant. La dose Zirabev est de 7,5 mg/kg de poids corporel (PC) toutes les 3 semaines. La dose de 15 mg/ kg de PC toutes les 3 semaines n’est pas admise par les caisses-maladie. Après jusqu’à 6 cycles de traitement en association avec une chimiothérapie à base de cisplatine et de gemcitabine, Zirabev est remboursé jusqu’à la progression de la maladie.

Carcinome rénal
Après accord sur la prise en charge des frais par l’assureur-maladie après consultation préalable et accord du médecin-conseil, pour le traitement de première ligne de patients atteints d’un carcinome rénal avancé et/ou métastatique et ayant subi une néphrectomie, en association avec l’interféron alpha-2a. Dans cette indication, sur demande de l’assureur-maladie chez qui la personne assurée était assurée au moment de l’achat, Pfizer AG rembourse pour le traitement Fr. 0.64 par mg de Zirabev. En cas de prescription médicale appropriée, Zirabev est remboursé jusqu’à la progression de la maladie. La taxe sur la valeur ajoutée ne peut pas être exigée en sus de ce montant. La demande de remboursement doit intervenir en règle générale dans les 3 mois qui suivent l’administration.

Déroulement du remboursement:
a.) Le fournisseur de prestations demande la prise en charge des coûts auprès de l’assureur-maladie après consultation du médecin-conseil à qui on communique le diagnostic, le poids du patient et la posologie.
b.) L’assureur-maladie confirme la prise en charge des frais au fournisseur de prestations.
c.) Pendant toute la durée du traitement, le fournisseur de prestations facture l’intégralité des coûts liés au médicament à l’assureur-maladie.
d.) L’assureur-maladie règle l’intégralité du montant facturé au fournisseur de prestations. Dans le cadre du système «tiers garant», l’assureur-maladie rembourse à l’assuré l’intégralité des coûts liés au médicament. L’assureur-maladie prélève une éventuelle participation aux coûts uniquement sur le montant après remboursement. Il ne résultera aucun coût additionnel pour la personne assurée.
e.) L’assureur facture à Pfizer AG le montant du remboursement par mg.
f.) Si un changement de fournisseur de prestations assurant le traitement intervient au cours d’un traitement par Zirabev, le nouveau fournisseur de prestations doit effectuer une nouvelle demande de prise en charge.
g.) Si l’assuré change d’assureur, le service de médecine-conseil peut demander les données relatives au traitement en cours auprès de l’assureur précédent.

Carcinome mammaire
Après accord sur la prise en charge des frais par l’assureur-maladie après consultation préalable et accord du médecin-conseil, pour le traitement de première ligne de patientes atteintes d’un carcinome mammaire HER2-négatif, localement récidivant ou métastatique, en association avec le paclitaxel. Dans cette indication, sur demande de l’assureur-maladie chez qui la personne assurée était assurée au moment de l’achat, Pfizer AG rembourse pour le traitement Fr. 0.34 par mg de Zirabev. En cas de prescription médicale appropriée, Zirabev est remboursé jusqu’à la progression de la maladie. La taxe sur la valeur ajoutée ne peut pas être exigée en sus de ce montant. La demande de remboursement doit intervenir en règle générale dans les 3 mois qui suivent l’administration.

Déroulement du remboursement:
a.) Le fournisseur de prestations demande la prise en charge des coûts auprès de l’assureur-maladie après consultation du médecin-conseil à qui on communique le diagnostic, le poids du patient et la posologie.
b.) L’assureur-maladie confirme la prise en charge des coûts au fournisseur de prestations.
c.) Pendant toute la durée du traitement, le fournisseur de prestations facture l’intégralité des coûts liés au médicament à l’assureur-maladie.
d.) L’assureur-maladie règle l’intégralité du montant facturé au fournisseur de prestations. Dans le cadre du système «tiers garant», l’assureur-maladie rembourse à l’assuré l’intégralité des coûts liés au médicament. L’assureur-maladie prélève une éventuelle participation aux coûts uniquement sur le montant après remboursement. Il ne résultera aucun coût additionnel pour la personne assurée.
e.) L’assureur facture à Pfizer AG le montant du remboursement par mg.
f.) Si un changement de fournisseur de prestations assurant le traitement intervient au cours d’un traitement par Zirabev, le nouveau fournisseur de prestations doit effectuer une nouvelle demande de prise en charge.
g.) Si l’assuré change d’assureur, le service de médecine-conseil peut demander les données relatives au traitement en cours auprès de l’assureur précédent.

Carcinome Ovarien
Après accord sur la prise en charge des frais par l’assureur-maladie après consultation préalable et accord du médecin-conseil, pour le traitement de patientes atteintes d’un carcinome ovarien (stades FIGO III et IV) non prétraitées, chez lesquelles la tumeur n’a pas pu être complètement réséquée et qui seraient susceptibles de ne pas profiter d’une nouvelle opération après la chimiothérapie (second look avec interval debulking). Après 6 cycles en association avec le carboplatine et le paclitaxel, Zirabev est remboursé pendant 15 mois, ou jusqu’à la progression de la maladie selon ce qui survient en premier.

Après accord sur la prise en charge des frais par l’assureur-maladie après consultation préalable et accord du médecin-conseil, pour le traitement des patientes atteintes d’un carcinome ovarien épithélial, d’un carcinome de la trompe ou d’un carcinome péritonéal primaire, récidivant, sensible au platine (avec un intervalle libre sans platine d’au moins 6 mois), en association avec le carboplatine et la gemcitabine ou en association avec le carboplatine et le paclitaxel. Après 6 à 10 cycles en association avec le carboplatine et la gemcitabine ou en association avec le carboplatine et le paclitaxel pendant 6 à 8 cycles de traitement, Zirabev est remboursé jusqu’à la progression de la maladie.

Zirabev est indiqué en combinaison avec le topotécan ou la doxorubicine liposomale pégylée dans le traitement des patientes atteintes d’un carcinome ovarien épithélial, d’un carcinome de la trompe ou d’un carcinome péritonéal primaire, récidivant et résistant au platine, qui n’ont reçu plus de deux schémas chimiothérapeutiques antérieurs et qui n’ont pas été préalablement traitées par le bévacizumab ou d’autres anti-VEGF.
En cas de prescription médicale appropriée, après environ 6 cycles en combinaison avec le topotécan ou la doxorubicine liposomale pégylée, Zirabev est remboursé jusqu’à la progression de la maladie.

Cancer du col utérin
Zirabev est indiqué en combinaison avec la chimiothérapie dans le traitement des patientes atteintes d’un cancer du col utérin persistant, récidivant ou métastatique. En cas de prescription médicale appropriée, après environ 7 cycles en combinaison avec la chimiothérapie, Zirabev est remboursé jusqu’à la progression de la maladie.

Glioblastome
Après accord sur la prise en charge des frais par l’assureur-maladie après consultation préalable et accord du médecin-conseil, en monothérapie pour le traitement de deuxième ligne de patients avec récidive de glioblastome (grade IV selon l’OMS) après un traitement préalable par le témozolimide. En cas de prescription médicale appropriée, Zirabev est remboursé jusqu’à la progression de la maladie.