Caractéristiques
Immunoglobuline humaine non spécifique
Produit sanguin
Immunoglobuline humaine normale (5 g)
Immunoglobuline humaine normale (5 g)
Glycine (H)
Polysorbate 80 (H)
Aqua ad solut. infund. pro 50 ml
Gesundheit & Schönheit > Santé Immunoglobuline humaine non spécifique, (Immunoglobuline humaine normale (5 g))
Indications
Déficit immunitaire primaire, déficit immunitaire secondaire chez les patients avec infection sévère ou récurrente en cas d'inefficacité d'un traitement antimicrobien et soit d'augmentation insuffisante avérée des anticorps vaccinaux soit de taux d'IgG <4 g/l, purpura thrombopénique immunologique avec risque élevé d'hémorragies, syndrome de Guillain-Barré, syndrome de Kawasaki, polyradiculoneuropathie inflammatoire démyélinisante chronique (PIDC), neuropathie motrice multifocale (NMM).
Posologie
Perf. i.v., au début 0,5 ml//kg/h pendant 30 min, puis év. augmenter progressivement à max. 6 ml//kg/h.
Déficit immunitaire primaire: tous les groupes d'âge: au début: 0,4–0,8 g/kg, puis 0,2–0,8 g/kg toutes les 3–4 sem., taux résiduels cibles d'IgG: min. 6 g/l.
Déficit immunitaire secondaire: tous les groupes d'âge: 0,2–0,4 g/kg toutes les 3–4 sem., taux résiduels cibles d'IgG «IPr».
Purpura thrombopénique immunologique: tous les groupes d'âge: épisode aigu: 1er j. 0,8–1,0 g/kg, répéter év. 1× dans les 3 j.; schéma alternatif: 0,4 g/kg/j. pendant 2–5 j.; év. répéter.
Syndrome de Guillain-Barré: tous les groupes d'âge: 0,4 g/kg/j. pendant 5 j; év. répéter.
Syndrome de Kawasaki: tous les groupes d'âge: en association à l'AAS: dose unique de 2 g/kg.
PIDC: tous les groupes d'âge: au début 2 g/kg répartis sur 2–5 j., entretien: 1 g/kg toutes les 3 sem. réparti sur 1–2 j.
NMM: tous les groupes d'âge: au début: 2 g/kg sur 2–5 j., entretien: 1 g/kg toutes les 2–4 sem. ou 2 g/kg toutes les 4–8 sem.
Contre-indications
Anticorps anti-IgA.
Pharmacode
Article
CHF
Cat. de remise
Cat. de remboursement
GTIN

7371107
flacon 50 ml (ec 09/20)
386.30
B
7680663320023
Admis exclusivement pour des cas de syndrome provoqués par l’absence d’anticorps, purpuras idiopathiques thrombocytopéniques, syndrome de Guillain-Barré, syndrome de Kawasaki, polyneuropathie démyélinisante inflammatoire chronique (CIDP) et de neuropathie motrice multifocale (NMM).