Caractéristiques
Inhibiteur du TNF alpha, anticorps monoclonal chimérique humain-murin
Biopharmaceutique
Biosimilaire (S)
Gesundheit & Schönheit > Santé Inhibiteur du TNF alpha, anticorps monoclonal chimérique humain-murin, (Infliximab (produit à partir de cellules hybridomes murines génétiquement modifiées Sp2/0.) (100 mg))
Indications
Polyarthrite rhumatoïde active en association au méthotrexate: lors de réponse insuffisante au méthotrexate ou lors de maladie sévère, active et évolutive sans traitement antérieur de méthotrexate ou de DMARD.
Après échec des traitements conventionnels: arthrite psoriasique active, maladie de Bechterew active sévère, psoriasis en plaques modéré à sévère, colite ulcéreuse active modérée à sévère dès 6 ans, maladie de Crohn active modérée à sévère (y c. fistulisée) dès 18 ans, maladie de Crohn active sévère chez l'enfant et l'adolescent de 6–18 ans.
Posologie
Perf. i.v. (avec filtre de ≤1,2 µm à faible fixation protéinique) de 2 h (adultes: doses ≤6 mg/kg: év. après 3 perf. réduire à min. 1 h); reconstitution avec eau pour inj. (10 ml/flacon), puis dilution de la dose totale dans NaCl 0,9% à un vol. total de 250 ml; durée du traitement, réadministration après interruption du traitement: «IPr».
>18 ans
Polyarthrite: au début 3 mg/kg, répéter après 2 et 6 sem., puis toutes les 8 sem., en cas de réponse insuffisante après 12 sem. év. augmenter progressivement d'env. 1,5 mg/kg jusqu'à max. 7,5 mg/kg toutes les 8 sem. ou en alternative év. 3 mg/kg toutes les 4 sem.
Psoriasis, arthrite psoriasique, maladie de Crohn fistulisée, colite ulcéreuse: 5 mg/kg, répéter après 2 et 6 sem., puis toutes les 8 sem.
Bechterew: 5 mg/kg, répéter après 2 et 6 sem., puis toutes les 6–8 sem.
Crohn: 5 mg/kg, en cas de réponse dans les 2 sem.: 5 mg/kg 2 et 6 sem. après la 1ère dose, puis toutes les 8 sem. ou réadministration de 5 mg/kg en cas de réapparition des symptômes.
6–18 ans
Crohn, colite ulcéreuse: 5 mg/kg, répéter après 2 et 6 sem., puis toutes les 8 sem.
Contre-indications
Infections sévères comme tuberculose, septicémie, abcès ou infections opportunistes; insuffisance cardiaque NYHA III–IV; procréation chez la femme (jusqu'à min. 6 mois après le traitement), grossesse «IPr», allaitement (jusqu'à min. 6 mois après le traitement).
Pharmacode
Article
CHF
Cat. de remise
Cat. de remboursement
GTIN

6555236
flacon 1 pce
627.25
A
7680653730016
Traitement de la polyarthrite rhumatoïde active lorsque le traitement antirhumatismal standard précédent par des antirhumatismaux de fond (DMARD) a été insuffisant. Après une garantie de la prise en charge par le médecin-conseil de l'assureur.
Traitement de patients atteints de maladie de Crohn active lorsque le traitement conventionnel précédent (p. ex. par l'azathioprine, la 6-mercaptopurine, les stéroïdes) a été insuffisant.
Après une garantie de la prise en charge par le médecin-conseil de l'assureur.
Traitement de la maladie de Bechterew en cas de réponse inadéquate au traitement conventionnel.
Après une garantie de la prise en charge par le médecin-conseil de l'assureur.
Colite ulcéreuse modérée à grave chez les patients adultes: traitement par REMSIMA lorsque le traitement de fond classique (par ex. azathioprine, 6-mercaptopurine ou glucocorticoïdes) a été insuffisant ou n’a pas été toléré.
Le traitement exige une garantie préalable de prise en charge des frais par l’assureur-maladie après consultation du médecin-conseil.
Traitement de patients adultes, atteints de psoriasis en plaques sévère chez lesquels 1.) les UVB et la PUVA ou 2.) l'un des trois traitements systémiques suivants (ciclosporine, méthotrexate, acitrétine) et 3.) un anti-TNF alpha (p. ex. étanercept) n'ont pas permis d'obtenir un succès thérapeutique. En l'absence de succès thérapeutique au bout de 14 semaines, il faut arrêter le traitement. La durée maximale du traitement est de 1 an.
Seuls des dermatologues ou des cliniques universitaires/policliniques dermatologiques peuvent le prescrire.
Après une garantie de la prise en charge par le médecin-conseil de l'assureur.
Traitement de patients adultes atteints d'arthrite psoriasique active 1.) seulement en association avec le méthotrexate, en cas d'échec d'au moins deux DMARD de fond, dont le méthotrexate et 2.) après échec des associations méthotrexate/ étanercept ou méthotrexate/ adalimumab.
Seuls des rhumatologues/dermatologues ou des cliniques universitaires/policliniques rhumatologiques/dermatologiques peuvent le prescrire.
Après une garantie de la prise en charge par le médecin-conseil de l'assureur.