Description
Nordimet sol inj 10 mg/0.4ml seringue préremplie
Caractéristiques
Immunosuppresseur, antagoniste de l'acide folique
I. Méthotrexate (10 mg)
ut Méthotrexate sodique (w)
Sodium chlorure (H)
Sodium hydroxyde (pH) (H)
corresp.: Sodium max. (3.2 mg) (H)
Aqua ad iniect. pro 0.4 ml
II. Tissu imprégné avec:
Isopropanol (H)
Gesundheit & Schönheit > Santé Immunosuppresseur, antagoniste de l'acide folique, (I. Méthotrexate (10 mg))
Indications
Polyarthrite rhumatoïde active, polyarthrite juvénile idiopathique active sévère en cas de réponse insuffisante aux AINS, psoriasis vulgaire sévère en cas de réponse insuffisante à d'autres traitements, arthrite psoriasique sévère, induction (avec corticoïdes) et maintien d'une rémission d'une maladie de Crohn corticodépendante modérée.
Posologie
1×/sem., inj. s.c. ou i.m.
Polyarthrite rhumatoïde: adultes: au début 7,5 mg/sem., év. augmenter de 2,5 mg/sem., max. 25 mg/sem.
Psoriasis: adultes: faire une dose test parentérale de 5–10 mg 1 sem. avant le traitement; au début 7,5 mg/sem., év. augmenter progressivement jusqu'à max. 25(–30) mg/sem.
Polyarthrite juvénile idiopathique: 3–16 ans (seulement en cas de Clcr >80 ml/min): 10–15 mg/m2/sem., év. augmenter à 20 mg/m2/sem.
Maladie de Crohn: adultes: induction: 25 mg/sem. s.c. jusqu'à rémission (après env. 16–24 sem.; corticoïdes «IPr»), puis réduction à 15 mg/sem.
Contre-indications
Insuffisance hépatique (bilirubine sérique >85,5 µmol/l), abus d'alcool, insuffisance rénale (Clcr <20 ml/min), dyscrasies sanguines; infections sévères, aiguës ou chroniques (p.ex. tuberculose, VIH); déficit immunitaire, stomatite, ulcères buccaux, ulcères gastroduodénaux évolutifs, vaccination simultanée avec des vaccins vivants, administration après une anesthésie au protoxyde d'azote; grossesse et procréation chez l'homme (jusqu'à min. 6 mois après le traitement), allaitement.
Pharmacode
Article
CHF
Cat. de remise
Cat. de remboursement
GTIN

6871730
seringue préremplie 1 pce
34.55
A
7680658390048
N’est pas remboursé dans l’indication suivante : induction d’une rémission lors de la maladie de Crohn modérée dépendante des stéroïdes chez les patients adultes, en association avec des corticostéroïdes, et le maintien de la rémission, en monothérapie, chez les patients ayant répondu au méthotrexate.