Caractéristiques
Hypolipémiant, inhibiteur de la HMG-CoA réductase
Rosuvastatine (5 mg)
ut Rosuvastatine calcium (w)
Lactose monohydraté (93.08 mg) (H)
Cellulose microcristalline (H)
Tricalcique phosphate (H)
Crospovidone (H)
Magnésium stéarate (H)
enrobage:
Lactose monohydraté (1.8 mg) (H)
Hypromellose (H)
Triacétine (H)
Titane dioxyde (E171) (H)
Fer III oxyde (E172) (H)
pro compr. obduct.
Gesundheit & Schönheit > Santé Hypolipémiant, inhibiteur de la HMG-CoA réductase, (Rosuvastatine (5 mg))
Thérapie
Pharmacode
Article
CHF
Cat. de remise
Cat. de remboursement
GTIN

6803332
blister 30 pce
16.35
B
7680663610018
Chez les adultes de 18 à 75 ans, le traitement par statines est remboursé en prévention secondaire d’événements cardiovasculaires ainsi qu’en prévention primaire chez les personnes à risque élevé ou très élevé, selon la catégorie de risque du GSLA, et chez les personnes présentant un risque supérieur à 1% selon la catégorie de risque du GSLA. Un traitement par statine continue d'être remboursé après l’âge de 75 ans révolus s’il a été débuté jusqu’à l’âge de 75 ans (inclus).
Un traitement par statine initié chez les personnes de plus de 75 ans, est remboursé uniquement en prévention secondaire d’événements cardiovasculaires et en prévention primaire chez les personnes présentant un risque élevé ou très élevé selon la catégorie de risque du GSLA.
Le remboursement de Crestastatin est en outre possible chez les garçons et filles (au moins un an après la ménarche) de 10 à 17 ans souffrant d'hypercholestérolémie familiale hétérozygote, en complément d'un régime alimentaire, lorsque la réponse au régime et aux autres mesures non pharmacologiques (p.ex. exercice physique, perte de poids) reste insuffisante.

6803349
blister 100 pce
43.65
B
7680663610025
Chez les adultes de 18 à 75 ans, le traitement par statines est remboursé en prévention secondaire d’événements cardiovasculaires ainsi qu’en prévention primaire chez les personnes à risque élevé ou très élevé, selon la catégorie de risque du GSLA, et chez les personnes présentant un risque supérieur à 1% selon la catégorie de risque du GSLA. Un traitement par statine continue d'être remboursé après l’âge de 75 ans révolus s’il a été débuté jusqu’à l’âge de 75 ans (inclus).
Un traitement par statine initié chez les personnes de plus de 75 ans, est remboursé uniquement en prévention secondaire d’événements cardiovasculaires et en prévention primaire chez les personnes présentant un risque élevé ou très élevé selon la catégorie de risque du GSLA.
Le remboursement de Crestastatin est en outre possible chez les garçons et filles (au moins un an après la ménarche) de 10 à 17 ans souffrant d'hypercholestérolémie familiale hétérozygote, en complément d'un régime alimentaire, lorsque la réponse au régime et aux autres mesures non pharmacologiques (p.ex. exercice physique, perte de poids) reste insuffisante.