Caractéristiques
Antinéoplasique, inhibiteur de multikinase
Gesundheit & Schönheit > Santé Antinéoplasique, inhibiteur de multikinase, (Imatinib (400 mg))
Indications
Adultes et pédiatrie: leucémie myéloïde chronique (LMC) Ph+ en crise blastique, en phase accélérée ou chronique, leucémie lymphoïde aiguë (LLA) Ph+ en association à une chimiothérapie standard.
Adultes: dermatofibrosarcome protubérant (DFSP) non résécable récidivant ou métastasique; syndrome hyperéosinophilique (SHE), maladies myélodysplasiques/myéloprolifératives atypiques (SMD/SMP) ou mastocytose systémique agressive (MS) avec éosinophilie et une mutation du PDGFR alpha ou bêta ou une protéine de fusion FIP1L1-PDGFR-alpha.
Posologie
Avec les repas, év. disperser dans de l'eau plate ou du jus de pomme.
>18 ans
LMC crise blastique, phase accélérée: 600 mg 1×/j., év. augmenter à 400 mg 2×/j.
LMC phase chronique: 400 mg 1×/j., év. augmenter à 600 mg 1×/j.
LLA: 600 mg 1×/j.
DFSP: 400 mg 1×/j., év. augmenter à 400 mg 2×/j.
SHE: 100 mg 1×/j., év. augmenter à 400 mg 1×/j.
SMD/SMP: 400 mg 1×/j.
MS: sans mutation D816V KIT ou statut mutationnel KIT inconnu: 400 mg 1×/j., avec protéine de fusion: 100 mg 1×/j., év. augmenter à 400 mg 1×/j.
<18 ans
>12 ans: arrondir la dose au multiple de 100 mg le plus proche, <12 ans: arrondir la dose au multiple de 50 mg le plus proche.
LMC: >2 ans: 340 mg/m2/j. en 1–2 prises, max. 600 mg/j.
LLA: >1 an: 340 mg/m2/j. en 1–2 prises, max. 600 mg/j.
Divisibilité
Divisible en 2 parts
Contre-indications
Procréation chez la femme (jusqu'à 15 j. après le traitement), grossesse «IPr», allaitement (jusqu'à min. 15 j. après le traitement).
Pharmacode
Article
CHF
Cat. de remise
Cat. de remboursement
GTIN

6605709
blister 30 pce
1074.05
A
7680659110027
Traitement des patients adultes et pédiatriques atteints de leucémie myéloïde chronique Ph+ (LMC Ph+) en phase chronique, en phase accélérée ou en crise blastocytaire.
Traitement des patients adultes et pédiatriques atteints de leucémie lymphoïde aiguë Ph+ (LLA Ph+) en association avec la chimiothérapie standard.
Traitement des patients adultes atteints de syndrome hyperéosinophilique (SHE), de maladies myélodysplasiques/myéloprolifératives (MMD/MMP) atypiques ou de mastocytose systémique (MS) agressive accompagnée d'éosinophilie et d'une mutation alpha ou bêta du récepteur du facteur de croissance plaquette-dérivé (PDGF) ou d'une protéine de fusion FIP1L1-PDGFR-alpha.
Traitement du dermatofibrosarcome protubérant (DFSP) récidivant, non résécable ou métastatique, chez l'adulte.