Atomoxétine (Strattera®) 16.01.2012
 

Il est déjà connu qu’un traitement par Strattera peut influencer la fréquence cardiaque et la pression artérielle. Cependant, les recommandations d’emploi ont été nouvellement renforcées afin de minimiser les risques. L’information professionnelle a été actualisée en conséquence.
D’après la révision du texte de l’information professionnelle, l’atomoxétine ne doit pas être utilisée chez les patients ayant un phéochromocytome ou des antécédents de phéochromocytome. Elle ne doit pas non plus être utilisée chez les patients souffrant de troubles cardio-vasculaires sévères, chez lesquels on peut s’attendre à une détérioration de l’état de santé s’ils sont exposés à des élévations de la tension artérielle ou de la fréquence cardiaque qui pourraient s’avérer cliniquement importantes (p.ex. une élévation de 15 à 20 mmHg de la tension artérielle ou une augmentation de la fréquence cardiaque de 20 battements par minute).

Chez les enfants et adolescents, une augmentation de la fréquence cardiaque (38,80%) et de la pression artérielle (33,14%) sont fréquemment observées. Ces effets indésirables sont également très fréquents chez les adultes (augmentation de la fréquence cardiaque : 25,67%, augmentation de la pression artérielle : 15,81%).
Une étude approfondie sur les QT/QTc menée chez des adultes sains métaboliseurs lents du CYP 2D6 avec des doses allant jusqu’à 60 mg d’atomoxétine 2 fois par jour, a montré que, à la concentration maximale attendue, l’effet de l’atomoxétine sur l’intervalle QT n’était pas significativement différent du placebo. Il y avait une légère augmentation de l’intervalle QT avec l’augmentation de la concentration d’atomoxétine.

La plupart des patients prenant de l’atomoxétine ont présenté une augmentation modérée de la fréquence cardiaque (en moyenne jusqu’à 10 battements/min dans l’absolu) et/ou une augmentation de la pression artérielle (en moyenne jusqu’à 5 mm Hg dans l’absolu). Les données issues d’études cliniques sur le TDAH montrent que quelques patients (approximativement 5 à 10%) peuvent présenter des modifications plus importantes de la fréquence cardiaque (20 battements/min ou plus) ou de la pression artérielle (15 à 20 mm Hg ou plus).

Il est recommandé de mesurer la fréquence cardiaque et la tension artérielle avant l’instauration du traitement et de répéter ces mesures à intervalles réguliers durant le traitement afin de détecter d’éventuelles modifications cliniquement importantes.
En raison des effets possibles sur la pression artérielle, l’atomoxétine doit être utilisée avec précaution avec les antihypertenseurs et les agents vasopresseurs ou d’autres médicaments susceptibles d’augmenter accessoirement la pression artérielle.
 
Produit
Description