Tarceva® (erlotinib) 29.02.2012
Extension d’indications Roche Pharma (Schweiz) AG

L’inhibiteur de la tyrosine kinase erlotinib peut être utilisé chez deux nouveaux groupes de patients atteints d’un cancer du poumon non à petites cellules localement avancé ou métastatique: traitement de première ligne de patients présentant des mutations activatrices de l’EGFR et traitement d’entretien de patients après 4 cycles d’une première ligne de chimiothérapie standard à base de sels de platine, si la maladie n’est pas progressive et n’a pas suffisamment répondu à la chimiothérapie.
La recherche de mutation de l’EGFR doit être effectuée avant l’initiation du traitement par Tarceva chez les patients atteints de CBNPC localement avancé ou métastatique n’ayant pas préalablement reçu de traitement par chimiothérapie. Les mutations du récepteur à l’EGF doivent être attestées à l’aide d’un test validé.